Ces travaux sont effectuées en collaboration avec le "Lund Laser Center" (Suède) dans le cadre d'un contrat européen initié par E. Biémont.

Mesure de durées de vie par LIF

(Laser Induced Fluorescence)

Principe

Un pulse laser très bref excite sélectivement un niveau atomique de particules d'un plasma. On enregistre le signal de désexcitation du niveau en fonction du temps et on en déduit la durée de vie du niveau sélectionné.

Dans nos expériences, le plasma est créé un autre laser (dit d'ablation) dont le pulse précède celui de l'excitation sélective. Le signal, analysé par un spectromètre, est enregistré par un détecteur couplé à un oscilloscope digital ultra rapide.

Ces données sont ensuite interprétées grâce à des modèles théoriques sophistiqués.

 

 AVANTAGES

 INCONVENIENTS
  • Excitation sélective (pas de cascade).
  • Très bonne résolution en temps et en longueur d'onde (dépend du type et de la durée du pulse ns - ps ).
  • On peut étudier presque tous les éléments dans divers états d'ionisation pas trop élévés (I à III).
  • Intensité faible (comptage de photons).
  • Ne convient pas pour tous les niveaux.
    Il faut un système laser pulsé accordable en l (-> gamme d'excitation réduite).
  • Ne fonctionne pas pour les états d'ionisation élévés.
  • Infrastructure importante et technologie délicate.


HPG 1/03